L’Aviator, la lunette de soleil la plus vendue au monde

 

Depuis sa commercialisation, en 1937, le modèle Aviator de Ray-Ban n’a jamais perdu le succès de vue. En 2009, il s’est vendu près de 350 Aviator chaque heure. Soit près de 3 millions dans l’année de ce modèle unique en son genre. Son principal concurrent ? La Wayfarer, l’autre icône Ray-Ban. Décidemment, Ray-Ban est indétrônable au top des ventes des lunettes de soleil.

Ray ban wayfarer

 

Pourquoi ce succès incontesté ? C’est d’abord la qualité des verres qui vous protège contre les rayons qui fait depuis les années 1930 le succès de l’Aviator. L’histoire de cette lunette commence au début des années 1930 lorsque John Jacob Bausch et Henry Lomb créent leur société baptisée Bausch&Lomb. A l’origine, ils fabriquent des jumelles et des télescopes. Pour répondre aux besoins des militaires américains, Bausch&Lomb invente un verre, le RB3, capable de filtrer les infrarouges et les ultraviolets. Ils inventent le modèle Aviator (nommé « Pilote » en France). Pour le commercialiser en 1937, les 2 fondateurs inventent la marque RAY-BAN qui est la contraction des mots « ray banner », celui qui combat les rayons du soleil. Ce modèle connu un succès populaire chez les militaires américains. On trouve beaucoup de photos de militaires US dans les années 40, 50, 60, avec l’Aviator dans la poche ou sur le nez. Le célèbre général de la seconde guerre mondiale, Mc Arthur, ne se séparait jamais de ses Aviator.

 

Porter des Aviator véhicule l’image de virilité et de va-t-en-guerre. A l’instar des GI’s ou des cowboys. Le mythe américain de la « frontier » (aller toujours plus à l’ouest pour découvrir de nouvelles terres à conquérir) correspond bien à l’état d’esprit des héros qui portent des Aviator. C’est là la deuxième clé du succès de cette lunette.

 

A partir des années 1980, ce sont les rocks stars qui s’emparent de ce symbole pour représenter l’Amérique libre et conquérante. Mike Jagger, Igy Pop, Bruce Springsteen, Eric Clapton, Lou Reed, … Piloter sa voiture américaine décapotable ou sa Harley Davidson se fait forcément avec les cheveux longs au vent et des Ray ban Aviator pour protéger son visage.

 

Ajoutez du people à du beau, du solide et du protecteur contre les nocifs rayons du soleil, et vous obtenez un « best of » indémodable.

 

Le succès vient aussi du fait que Luxoticca, le fabricant italien de lunettes, actuel propriétaire de la marque Ray-Ban depuis 1999, a su décliner l’Aviator dans de nombreuses tailles et couleurs. Des milliers de combinaisons qui permettent à chacun d’avoir une Aviator qui lui plaise et qui lui va bien. Ni trop grande, ni trop petite.

 

En 10 ans, la marque Ray-Ban est passée de 6 millions de paires vendues par an tous modèles confondus (Aviator, Wayfarer, Clubmaster, etc…) à environ 16 millions en 2009 (dont 3 millions pour la seule Aviator).

 

Longue vie à cette icône de la mode à travers laquelle nous aimons mirer et être admirés !